J’ai testé : une séance d’hypnose à Orléans

Séance d'hypnose à Orléans

J’avais depuis longtemps envie d’essayer l’hypnose. Plus par curiosité que par besoin car j’ai la chance de ne souffrir d’aucune addiction (tabac, alcool, jeu…) ou autre souci particulier. Mais de par mes relations personnelles et professionnelles, j’avais beaucoup entendu parler de l’hypnose Ericksonienne. J’ai donc profité de ce temps de confinement, propice à l’introspection pour sauter le pas et prendre rendez-vous au cabinet d’hypnose de Hervé Robbes. Voilà un rapide compte-rendu de cette première séance.

Premières impressions, premiers ressentis

J’avoue que tout en étant un peu curieux à propos de l’hypnose, j’éprouve au départ une légère appréhension. Risque-je d’être manipulé à mon insu ? Vais-je révéler des secrets de famille ou pire, mon numéro de carte bancaire ? 

Dès le départ Mr Robbes met les choses très au clair. La séance commence par une explication de ce que l’hypnose peut faire, de ce qu’elle ne peut pas faire et c’est surtout ce premier point qui est rassurant. On y apprend que l’hypnose est un état de conscience à mi-chemin entre sommeil et éveil.

Un peu comme quand on conduit de façon machinale : on est là mais pas vraiment là, si un piéton traverse, on aura la présence d’esprit de freiner (« sauf peut-être si c’est votre belle-mère » ajoute Mr Robbes) . Pendant cette hypnose, on est très détendu et cela permet de dialoguer avec le subconscient.

Une fois rassuré, je peux donc me tourner vers la partie qui m’attire le plus : quelle sensation éprouve t’on quand on est sous hypnose ? 

La séance d’hypnose commence

Bien assis confortablement, on se relaxe au maximum. Le thérapeute commence à donner ses indications pour conduire progressivement vers une forme de relaxation très profonde. 

J’ai très vite ressenti une sensation agréable de se sentir porté et guidé vers cette décontraction très poussée. 

On descend progressivement de plus en plus profond. 

Ça commence comme une séance de yoga. Allongé dans un fauteuil, on commence par détendre ses muscles en partant de la tête vers les jambes en se concentrant sur sa respiration et en restant bien présent dans cette respiration. C’est là le premier stade, celui que je connaissais déjà pour avoir fait du yoga et de la méditation.

Ensuite, on passe à un second niveau, plus profond, plus puissant. Je n’en avais jamais fait l’expérience. Mr Robbes a utilisé l’image d’un escalier qu’on descend pas à pas, petit à petit, avec à chaque marche un protocole particulier. Ici, il est difficile de rendre compte précisément de ce qui a été dit car cela devient plus flou.

La voix du thérapeute se fait plus lente, plus douce, avec des intonations spécifiques à certains moments. Viens ensuite le récit d’une histoire symbolique (une source magique perdue dans une jungle secrète, un homme qui n’y croit pas, qui y va tout de même et à qui arrive des aventures (je ne spoile pas trop donc je ne raconte pas la fin de l’histoire 🙂

A partir de là, j’étais clairement dans un état différent, ni éveillé ni endormi, mais j’étais bien. Une agréable sensation de chaleur sur le visage, une grande lumière qui jaillit et le sentiment d’une tranquillité totale avec une plénitude absolue.

C’est ici qu’il a fallu remonter cet escalier. Et je n’avais pas du tout envie de remonter l’escalier et d’arrêter la séance qui se termine trop vite. Il faut pourtant bien remonter, quitter la jungle tropicale, la source d’eau, et revenir à la réalité. 

Après la séance d’hypnose

On se réveille avec cette sensation de mains engourdies, de picotements. J’avais le visage chaud et cette impression de me réveiller d’une nuit de 10 heures de sommeil mais en étant tout de suite alerte et en capacité de mes moyens. Pas besoin de café pour redémarrer.

J’étais nettement un cran au dessus de ce que j’avais pu expérimenter seul, même après des séances de médication réussies dans des conditions idéales. Et j’y suis arrivé avec l’aide de Mr Robbes en quelques minutes. C’est au final impressionnant.

D’après les explication reçues, plus on fait de séances d’hypnoses, plus vite on se plonge dans cet état de « transe » hypnotique ce qui permet de travailler chaque fois plus en profondeur. les résultats après une première séance sont déjà très impressionnants.