5G à Orléans : quel calendrier ?

antenne 4G à Orléans

Voilà des mois qu’on en parle, c’est désormais une réalité : la 5G arrive en France. Si le grand public ne voit pas forcément encore très bien en quoi cela va changer sa vie, les professionnels n’attendent que ça. Nous entrons dans l’ère de l’interconnectivité totale des objets avec des débits de l’ordre de 1 gigabit par seconde et un temps de latence presque nul. Épineuse question : quand peut-on espérer voir arriver la 5G à Orléans ? 

La 5G à Orléans, c’est pour 2021

Selon les déclarations de Etienne Bordry, délégué régional d’Orange, les orléanais pourront accéder au réseau 5G de l’opérateur historique dès 2021. L’objectif du premier trimestre est envisagé, ce sera probablement plus au cours du premier semestre.

Orléans devrait être la première ville à passer à la 5G dans le Loiret pour des raisons économiques liées à la densité de population. Ces prédictions concernent Orléans de façon stricte, le reste de l’agglomération devra patienter quelques mois supplémentaires.

Il reste néanmoins à faire évoluer ce débat déjà ouvert dans d’autres municipalités à propos de la dangerosité des ondes 5G. La ville d’Orléans va se doter d’un dosimètre pour effectuer des relevés sur la puissance des ondes dans certaines zones très densément couvertes en 2G, 3G et 4G.

C’est Orange qui dispose du plus grand nombre d’antennes relais à Orléans. Pour les autres opérateurs, aucun planning n’a pour le moment fuité. Rappelons que l’installation d’une antenne 5G ne nécessite pas le déploiement d’un nouveau pylône.

Quel calendrier pour la 5G en France ?

Les opérateurs téléphoniques rivalisent d’annonces pour s’attirer l’attention des médias. La 5G de SFR a ainsi posé pied à Nice dès le 20 novembre. L’opérateur au carré rouge a annoncé vouloir enchaîner avec Montpellier, Bordeaux, Nantes Marseille et Paris.

Orange annonce de son côté le lancement de son réseau 5G dans 15 communes françaises, à partir de décembre 2020, dont Nice, Marseille, Le Mans, Angers et Clermont-Ferrand. D’ici la fin de l’année, l’opérateur historique vise 160 communes couvertes en 5G mais Orléans ne figure pas sur la feuille de route pour le moment.

Au delà des effets d’annonce, le déploiement du réseau 5G prendra environ 10 ans. Le calendrier a été fixé par l’ARCEP, l’autorité de régulation des télécoms. 

Les principaux jalons sont déjà actés :

2022 > Chaque opérateur devra avoir déployé 3 000 sites 5G

2024 > Chaque opérateur devra avoir déployé 8 000 sites 5G (dont 4 000 en zone peu dense)

2025 > Couverture des grands centres urbains et des axes autoroutiers. L’accès à la 5G devra être possible pour 65% de la population. Chaque opérateur devra avoir déployé 10 500 sites 5G (dont 2 625 en zone peu dense).

2027 > Couverture des routes principales (54 913 km)

2030 > 100% de la population couverte