Visite découverte du dôme tropical de Beauval

dôme tropical de Beauval vu du téléphérique

L’épidémie de Covid nous en avait empêché, mais en cette année 2021, passe sanitaire en poche, nous avons enfin pu visiter le nouveau dôme équatorial du Zoo de Beauval. Nous en avons ramené quelques photos et un avis bien tranché sur l’édifice.

A propos du dôme tropical de Beauval

Le chantier titanesque du dôme a démarré en 2017 pour s’achever en 2020. Juste à point nommé pour fêter les 40 ans du zoo. 40 millions d’euros ont été investis pour sa réalisation.

Cette gigantesque structure de 38 m de hauteur en forme de coupole en aluminium a mobilisé trois cents personnes. La structure du dôme a été conçue par l’architecte Daniel Boitte et réalisé en profilés aluminium avec rupture de pont thermique pour une isolation optimale.

L’enjeu est de taille. Ce dôme où règne une ambiance tropicale est en fait une gigantesque serre qui accueille 25.000 animaux, dont 24.000 poissons. Il accueille des lamantins, des hippopotames nains, des crocodiles et batraciens variés sur une surface de 8 000 m2 où règnent une température de 28 °C et un air lourd d’humidité. Un circuit de 1 km en monté progressive serpente entre ces merveilles.

Un rapide avis sur le parc

Le Zooparc de Beauval fait vraisemblablement partie des plus beaux zoos du monde. Je n’ai pas comparé mais c’est sans doute un endroit magnifique à ne pas rater. Je me faisais une joie de découvrir le dôme tropical, je n’ai pas été déçu.

Ce qui me frappe pour l’ensemble du parc, c’est le soin apporté aux espaces verts, au choix des variétés de plantes. Ayant grandi aux Antilles, j’ai retrouvé dans le dôme un peu de la Martinique lointaine. C’est verdoyant, bien paysagé avec harmonie.

Etant particulièrement fan d’aquariophile, je ne suis jamais déçu non plus. Les aquariums tropicaux d’eau de mer sont répartis avec parcimonie parfois entre deux enclos ce qui donne du rythme à la visite et ne laisse pas le visiteur tomber dans la monotonie.

Le dôme est somptueux. On s’attend presque à en voir surgir un ptérodactyle ou un vélociraptor tout droit sortie du film Jurassic World. La direction du parc de Beauval a dépensé sans compter.. et c’est réussi !

Les photos du dôme tropical

Pour continuer la lecture

Les 6 plus beaux hôtels à Orléans

Les 6 plus beaux hôtels à Orléans

Faisant face aux grandes chaînes d’hôtellerie depuis 1980 afin de lutter contre la standardisation grandissante des groupes hôteliers, l’hôtel dit de charme se distingue par un service client approfondi et une certaine personnalité qui caractérise l’établissement. Ces...

Les fleurs : une tradition orléanaise

Les fleurs : une tradition orléanaise

La ville d’Orléans compte de nombreux parcs et jardins publics (sans parler de ceux situés dans les communes voisines), et accorde la part belle au végétal dans l’aménagement des espaces publics. Dans l'hyper-centre ville, vous verrez des parterres fleuris à presque...