Atelier participatif au plan vélo d’Orléans : j’y étais

par | novembre 9, 2018

Orléans Métropole organise ces jours-ci des ateliers participatifs dans le cadre de la révision du Plan vélo. Objectif : échanger et co-construire les futurs itinéraires cyclables à aménager. La première réunion avait lieu à la mairie d’Olivet ce soir, j’y étais, petit résumé et quelques photos.

Une démarche novatrice et fructueuse

La métropole d’Orléans organise ces ateliers dans une démarche de construction commune du futur réseau de pistes cyclables de la ville, au sens large. La démarche est inspirante car force est de constater que les échanges furent courtois, bien argumentés et de bon niveau. De nombreux experts et passionnés étaient dans la salle, soit environ 40 personnes au total.

Une brève présentation des chargés d’études du projet nous apprend que la révision du schéma cyclable fut initiée en 1997. La dernière révision date de 2006. La prochain est en cours.

La part modale du vélo à Orléans centre est de 5,5% actuellement. L’objectif, peu ambitieux à mon sens, est de la porter à 8% en 10 ans… à comparer aux 20% de certaines villes allemandes.

Analyse du plan des pistes cyclables

Les premiers diagnostiques sur l’état du réseau cyclable

Un cabinet d’études a été missionné pour élaborer un diagnostique complet du réseau actuel et réaliser un schéma d’intentions préalable. Un premier ensemble de proposition a donc été posé sur la table, fruit de ce diagnostique initial. Charge aux participants d’en débattre et d’apporter leur modifications… ce qui a été fait.

Ce diagnostique détaillé succinctement stipule par exemple que le réseau est majoritairement en mauvais état et de surcroît que le taux d’aménagements de pistes sur trottoirs est proche de 50%. Le diagnostique recommande également de créer des axes magistraux, sortes d’autoroutes cyclables comme on en rencontre déjà dans certaines villes. Ces axes magistraux seraient construit selon un axe nord-sud et est-Ouest.

Zone chaude de déplacements urbains

Zone d’attractivité par densité de population

Le déroulement des ateliers participatifs

Une fois ces bases posées, nous nous sommes donc retrouvé en petits groupes pour en débattre sur la base de plans de réseau actuel et envisagé. Charges aux participants d’annoter les propositions ou de les amender. Pour cette session le focus était mis sur le sud Loire uniquement.

Synthèse faite, il en ressort les points suivants :

    Nécessité d’un axe est-Ouest au sud du Loiret pour rallier en sécurité la source
    Besoin urgent d’une piste cyclable sur la D951 qui relie Saint Pryvé à Orléans
    Gros point noir bien connu : le pont George V pas du tout adapté et l’arlésienne de la passerelle
    La possibilité d’ajouter au pont Joffre une piste cyclable

Nos derniers articles

Classement des meilleures gares SNCF : Orléans 80ème

Classement des meilleures gares SNCF : Orléans 80ème

Propreté, sécurité, information, commerces, déplacements… Chaque année, les principales gares de la SNCF sont notées de 0 à 10 par des voyageurs interrogés par le biais de questionnaires. Ces données constituent le « baromètre de satisfaction » de l’entreprise....

Le marché de l’emploi à Orléans et dans le Loiret

Le marché de l’emploi à Orléans et dans le Loiret

Qualité de vie et climat sont des critères appréciables au moment de choisir une ville mais le dynamisme économique reste une priorité pour de nombreux actifs. Trouver un travail stable est en effet fondamental. Les chiffres du marché de l’emploi sont donc...

OLB en Jeep Elite : où se situe le club à l’aube d’une saison redoutable ?

OLB en Jeep Elite : où se situe le club à l’aube d’une saison redoutable ?

2 ans après sa descente en Pro B, l’OLB (Orléans Loiret Basket), le club de basket professionnel d’Orléans remonte en Pro A, désormais nommée Jeep Elite. Ainsi, la capitale de la région Centre de profiter d’une visibilité nationale dans un sport...